Archives par mot-clé : Infos

La liste des hébergements web gratuits en 2019

La grande époque des hébergements gratuits à la Multimania, Geocities, Free ou encore Chez.com est terminée depuis longtemps.

Pourtant, il existe encore des services moins funs qu’à l’époque, mais qui proposent encore de l’hébergement totalement gratuit. Alors certes, l’espace disque, les performances et la bande passante ne seront pas dingues et vous n’êtes jamais certain que demain votre site sera encore en ligne, mais ça peut dépanner si vous voulez mettre quelques pages sur le Net.

Et si l’hébergement qui vous intéresse propose uniquement la mise en ligne de page statique, n’oubliez pas que vous pouvez utiliser Jekyll ou Hugo afin de générer ces pages statiques

Cette liste est non exhaustive, donc si vous avez d’autres services à rajouter, dites-le-moi, et je les mettrais.

  • Netlify – Permet d’héberger des pages statiques sur votre propre domaine, en HTTPS, directement depuis un Git.
  • Github Pages – Permets de créer et héberger des sites pour vos projets hébergés sur Github.
  • 000Webhost – PHP, MySQL, cPanel, pas de publicité, 1 GB d’espace disque, 10 GB de bande passante et la possibilité d’avoir un sous domaine gratuit.
  • x10Hosting – cPanel, FTP, email, PHP et des scripts d’installation automatique pour plus de 200 CMS. Y’a de quoi faire.
  • Hostinger – Propose un hébergement gratuit de 10 GB SSD, une base MySQL et 100 MB de bande passante. et si vous prenez un hébergement payant, le nom de domaine est offert.
  • LWS – 2 GB d’hébergement, WordPress, Joomla
  • Byet Host – Espace disque illimité, MySQL, PHP, SSL et pas de pub.
  • Freewebhostingarea – Apache, PHP, MySQL et 1,5 GB de stockage + la possibilité de faire des backups automatiques. Le site fait un peu peur, mais il existe depuis 2005 et propose de l’hébergement gratuit ainsi que des adresses avec des sous-domaines (Ou vous pouvez utiliser votre propre nom de domaine).
  • Atspace – 1 base, 1 GB d’espace disque, bande passante illimitée, 1 boite mail et pas de pub.
  • WebFreeHosting – 1 GB d’espace disque, 5 GB de transfert, PHP, MySQL pour 0 euro.
  • OVH – Trafic 1 GB/mois, 10 Mo d’espace disque, 1 compte mail et PHP
  • Award Space – Jusqu’à 4 sites web, la possibilité de mettre un CMS (WordPress / Joomla), et pas de pubs.
  • 5gbFree – 5 GB d’espace, 20 GB de bande passante, 3 bases MySQL.
  • PlanetHoster – 750 MB d’espace disque, 2 sous-domaines, 2 emails, 2 comptes FTP, 2 bases MySQL, PHP, SSL, scripts d’install pour CMS.
  • WebSelf – 5 pages web et un sous-domaine gratuit.
  • 11VM – Bande passante illimitée et différentes offres.
  • 50Webs – 500 MB d’espace disque, 10 GB de trafic, pas de pub et une centaine d’emails
  • Umbreon Network – 250 MB de stockage, 2,5 GB de bande passante, PHP et MySQL.
  • TuxFamily – Hébergement gratuit avec PHP.
  • Toile Libre – 1 Go d’espace, FTP et PHP
  • Nexgate – PHP, MySQL, FTP, SSL, Email et de 50 à 500 Mo d’espace disque.
  • Inulogic – Gratuit durant 2 mois. PHP, 2 bases MySQL.
  • Free Hostia – 5 domaines, 250 MB d’espace disque, 6GB de trafic par mois, 3 comptes mails, base MySQL de 10 MB.
  • Craym – 250 MB, 10 GB de bande passante, PHP, MySQL, backup.

Et je termine cette liste en beauté avec le site Chatons.org qui recensent des services gratuits de messagerie, partage de fichiers, outils de travail collaboratif, raccourcisseurs d’URL…etc.

J’attends vos liens maintenant 🙂


Créer facilement un ebook et partager vos créations


Parfait pour tous ceux qui veulent essayer l’autoédition

Vous avez un projet de roman, de nouvelles ou encore de reportages, vous revenez de vacances et vous pensez que vous avez toute la matière nécessaire pour écrire votre premier livre de voyage

Vous ouvrez Word ou Pages, vous commencez votre projet et là « stop » vous vous demandez comment le publier et le partager.
En autoédition ou pour partager votre travail à un éditeur, tout commence avec le ebook.
Intégration des images, placement, formatage des textes, Make Ebook vous facilite la vie en vous permettant de vous affranchir de toutes ces étapes.

Lancez-vous et publier votre projet


Shut up – Pour masquer les commentaires sur les sites web

Si vous êtes du genre à prendre un coup de chaud dès que vous lisez le commentaire d’une andouille en bas d’un article, j’ai ce qu’il vous faut pour retrouver une pression artérielle normale.

Cela s’appelle Shut Up (en bon français : Ta gueule) et ça permet via une application mobile ou une extension navigateur de masquer les zones commentaires des sites que vous visitez.

Évidemment, si vous souhaitez les afficher de nouveau ou débloquer les sites avec des commentaires pertinents, vous n’aurez qu’à cliquer sur l’icône de Shut Up et ceux-ci réapparaitront

Vous pouvez télécharger l’extension Shut Up pour Chrome, Firefox et Safari ou l’application pour iOS

L’hygiène mentale, ça commence aussi par là.

Source

Patcher Super Mario World pour jouer avec un regard neuf comme en 1992

C’est toujours amusant de voir comment les univers de chacun peuvent se croiser donner techniquement.

D’un côté, nous avons les gamers qui ont découvert Super Mario Maker en 2015, leur permettant ainsi de développer de nouveaux niveaux pour Super Mario. D’ailleurs avec le développement de Twitch, Super Mario Maker a permis d’ajouter de la vie dans les parties des streamers en augmentant le défi et en faisant participer leurs communautés.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là puisque de l’autre côté nous avons aussi les retro gamers qui eux aussi streament sur Twitch leurs parties de jeux émulés qui pour certains ont plus de 20 ans.

Seulement comment ajouter de la vie et de l’interaction avec la communauté quand le jeu rétro est connu depuis tant années ?

Difficile de trouver de nouveaux leviers pour intéresser une communauté accro à la nouveauté.

Et bien c’est là qu’entrent en jeu nos amis les hackers et autres bidouilleurs qui ont repris le meilleur des deux mondes en remettant au goût du jour le patching de ROMs. L’intérêt pour les streamers et joueurs réguliers est de donner un second souffle à leurs jeux rétro préférés en y intégrant de nouvelles fonctionnalités, voire en personnalisant ou complexifiant les niveaux.

C’est ce que propose le site SMW Central spécialisé dans le jeu Super Mario World, qui offre des dizaines de patchs permettant de rajouter des fonctionnalités intéressantes à votre ROM.

Un exemple ? Et bien pourquoi ne pas tester Super Dram World ou Super Nova World ?

D’autres patchs sont plus subtils et permettent par exemple d’ajouter une fonctionnalité « Retry » (réessayer) dans votre Super Mario World pour ne pas tout vous retaper depuis le début. Pratique pour ceux qui détestent perdre leur temps ou qui ne veulent pas saouler leur audience Twitch.

Pour ceux qui veulent se lancer, vous aurez besoin d’une ROM de Super Mario World tombé du camion. Puis vous devrez tester son intégrité avec l’outil JS Rom Clean.

Téléchargez ensuite votre patch préféré sur SMWCentral, puis lisez la doc, car chaque patch peut avoir des outils de patching différents ou utilisez des outils comme MultiPatch sous Mac ou Floating IPS sous Windows.

Une fois votre ROM patchée, vous n’aurez plus qu’à la lancer avec un émulateur comme OpenEmu sous Mac ou Snes9x sous Windows.

Bon jeu à tous ! Et bon streaming pour les Twitcheurs !

Source

CC Search – Pour chercher des images sous licence Creative Commons

Dans le monde merveilleux des licences d’utilisation, il en existe une que j’affectionne tout particulièrement : La Creative Commons.

Cette licence modulable permet aux créateurs de proposer du contenu libre et réutilisable sous certaines conditions selon ce qu’ils choisissent :

Ainsi, l’attribution est respectée, et si vous le désirez, vous pouvez aussi empêcher une utilisation commerciale de votre œuvre, imposer un partage dans les mêmes conditions, et préciser que vous ne souhaitez pas de modification de votre création. Tout est combinable, alors à vous de voir.

Jusqu’à présent, quand je cherchais des images sous licence CC, je me rendais sur Qwant ou Google Image et je filtrais les résultats pour n’avoir que des images sous licence libre / CC.

Filtres Qwant

Mais je viens de tester la nouvelle version du moteur de recherche de la fondation Creative Commons et je le trouve vraiment pas mal foutu.

Disponible à l’adresse search.creativecommons.org, ce meta-moteur de recherche vous renverra toutes les images relatives à vos mots clés en provenance des sites suivants :

  • Animal Diversity Web
  • Bēhance
  • Brooklyn Museum
  • Culturally Authentic Pictorial Lexicon
  • Cleveland Museum of Art
  • DeviantArt
  • Digitalt Museum
  • Flickr
  • Flora-On
  • Geograph Britain and Ireland
  • Metropolitan Museum of Art
  • Museums Victoria
  • Rawpixel
  • Rijksmuseum
  • Science Museum – UK
  • SVG Silh
  • Thingiverse
  • Thorvaldsens Museum
  • World Register of Marine Species

Comme vous pourrez le voir, il y a un gros potentiel de photos « amateurs » (pas au sens porno du terme, je vous rassure), mais parmi les résultats, il y a quand même quelques petites intéressantes que vous pourrez réutiliser dans vos projets.

Pour ma part, quand j’ai besoin d’images, je me balade aussi sur Unsplash et Pexels qui proposent de magnifiques photos libres de droits, et quand je veux un truc un peu plus « stock » (au sens Getty / Shutterstock / Fotolia du terme) j’ai aussi pris un abonnement à Elements d’Envato, qui offre énormément de ressources aussi comme des fichiers vectoriels, des vidéos, des templates WordPress…etc.

C’est top !

Bref, à bookmarker d’urgence !

Coloree – Collecter les couleurs de la vraie vie

Si vous aimez les couleurs de la vie, et que vous êtes un créatif, voici Coloree, une application iOS gratuite qui permet de cueillir directement les couleurs de la vie comme vous le faites lorsque vous ramassez des pissenlits en nuisette dans votre jardin.

Coloree permet donc de cibler n’importe quoi autour de vous et d’en isoler une couleur.

Cette couleur se rajoute alors à une palette avec les autres, et vous pouvez l’exporter dans différents formats (RGB, hexa, CMYK, HSL)

Chouette !

Chaque couleur est partageable avec vos amis et il existe aussi une application payante pour macOS qui fait office de color picker et qui saura se connecter en Bluetooth avec votre smartphone pour récupérer votre palette.

Coloree est téléchargeable ici et le site de l’éditeur est ici.