Archives par mot-clé : Windows

mStream – Un serveur de streaming léger et puissant pour écouter votre musique depuis n’importe où

Si vous voulez vous monter votre petit serveur de streaming musical à la maison, afin de pouvoir écouter votre musique de n’importe où, vous connaissez sans doute déjà :

Mais connaissez-vous mStream ?

Ce serveur de streaming a l’avantage d’être cross-platform (OSX, Ubuntu, Arch, Raspbian, Windows…etc.) et surtout d’être super léger en matière de consommation mémoire et CPU.

mStream est capable de gérer des bibliothèques de fichiers de plusieurs téraoctets, et propose différentes fonctionnalités intéressantes.

En effet, il est possible d’uploader vos fichiers directement depuis son interface web, les playlists que vous créez peuvent être partagées entre plusieurs utilisateurs, vous pouvez activer un visualiseur qui vous fera des bulles dans le cerveau, sans oublier la lecture enchainée des morceaux (pas de temps de chargement entre 2 morceaux).

Les binaires sont ici et si vous êtes sous Linux, vous pouvez installer mStream comme ceci :

curl -sL https://deb.nodesource.com/setup_6.x | sudo -E bash -
sudo apt-get update
sudo apt-get install -y nodejs
sudo-apt-get install git
git clone https://github.com/IrosTheBeggar/mStream.git
cd mStream
# Installer sans les dépendances
npm install --only=production
sudo npm link

Pour mettre à jour mStream, faites un git pull

git pull

Et pour lancer le soft et y accéder via votre navigateur, entrez la commande suivante dans votre terminal :

mstream

Et entrez l’URL suivante dans votre navigateur.

http://localhost:3000

Pour le reste (la doc, les options…etc.) c’est sur le Github du projet que ça se passe.


Comment bloquer la mise à jour des drivers sous Windows 10 ?

Windows 10 est super, notamment en ce qui concerne la gestion de ses mises à jour. Et en plus des correctifs traditionnels, celui-ci met également à jour les pilotes pour votre matériel.

Et c’est vraiment bien.

Toutefois dans certains cas un peu particuliers, vous souhaiterez peut-être bloquer la mise à jour des drivers, car justement l’update va provoquer une instabilité matérielle qui vous pose de sérieux problèmes.

Voici donc une méthode à n’utiliser qu’en dernier recours, et uniquement si vous possédez toutes vos facultés mentales, car il n’est pas vraiment pas recommandé de désactiver la mise à jour des drivers.

Mais comme vous le savez, aux grands maux, les grands remèdes.

On va commencer par la méthode clic & play. Faites « Démarrer » > « Exécuter » puis entrez le chemin d’accès suivant :

%windir%\System32\SystemPropertiesHardware.exe

Cela va lancer les propriétés système, onglet matériel. Cliquez ensuite sur le bouton « Paramètres d’installation des périphériques ».

Windows vous demandera alors si vous souhaitez continuer à télécharger automatique les applications des fabricants de matériel. Cochez « Non » et cliquez sur « Enregistrer les modifications »

Et voilà.

Maintenant si vous aimez la bidouille et si comme moi, vous êtes en version Windows Home, faites « Démarrer » > « Exécuter » et tapez « Regedit » dans le champ.

Puis rendez-vous dans l’éditeur de base de registre à l’endroit suivant :

HKEY_LOCAL_MACHINE\SOFTWARE\Policies\Microsoft\Windows\WindowsUpdate

Si la clé WindowsUpdate n’existe pas, créez-la, et placez à l’intérieur un DWORD 32 nommé ExcludeWUDriversInQualityUpdate.

Mettez-lui ensuite une valeur de 1, puis quittez l’éditeur de base de registres avant de redémarrer votre ordinateur. Et voilà, opération terminée.

Pour ceux qui sont en Windows Pro ou Entreprise, il y a aussi cette méthode.

Lancez la commande :

gpedit.msc

Puis rendez-vous à cet emplacement :

Computer Configuration/Administrative Templates/Windows Components/Windows Update

ou en français :

Configuration ordinateur > Modèles d'administration > Composants Windows > Windows Update

Double cliquez ensuite sur le paramètre :

Do not include drivers with Windows Update

ou en français : 

Ne pas inclure les pilotes avec les mises à jour Windows

Et activez-le.

Fermez ensuite l’éditeur de stratégie de groupe local et redémarrez l’ordinateur.

Et voilà. Peu importe la méthode choisie, Windows ne mettra plus à jour automatiquement vos drivers. Par contre, ce sera à vous de le faire le moment venu, voire réactiver la mise à jour automatique lorsque votre souci d’instabilité sera réglé.


Notable – Un éditeur Markdown multi-plateformes vraiment cool

Notable est un petit éditeur Markdown sous licence libre (MIT) qui se trouve être vraiment pas mal si vous êtes familier avec des outils proprio comme Apple Notes ou Evernote.

Avec son interface très calquée sur Notes d’Apple, Notable offre la possibilité de créer des carnets dans lesquels mettre vos notes, le tout en WYSIWYG et sans vous enfermer dans un format propriétaire.

Notable est cross platform, supporte l’ajout de fichiers joints, d’images, la mise en forme de blocs de codes, la possibilité de faire des recherches dans vos notes, de mettre en favoris ou d’épingler certaines notes, l’ajout de tags…etc.

Ce logiciel fonctionne en local mais vous pouvez synchroniser vos notes via un Dropbox-like voire faire du versioning avec Git.

Les binaires sont ici et les sources sont là.

A tester !


Six conseils pour vous aider à éviter le marketing ciblé sur le Net



contenu proposé par ESET sécurité

Si vous en avez gros, que les sites d’achat vous envoient des messages « Je vois que vous avez regardé cet article, voici des choses similaires », alors ce qui suit peut vous intéresser

Vous arrive-t-il d’avoir l’impression que les annonceurs suivent vos moindres faits et gestes? Aujourd’hui, la plupart d’entre nous peuvent réciter une histoire tirée de notre propre expérience personnelle ou de celle d’un ami proche ou d’un membre de la famille, où une publicité avait une pertinence particulièrement effrayante.

Ce type de marketing ciblé n’est pas nécessairement malveillant, bien qu’il y ait toujours la possibilité d’une utilisation abusive de réseaux publicitaires légitimes. Et pour ceux d’entre nous qui sont sensibles à la protection de notre vie privée, cela peut s’avérer tout simplement perturbant. Si vous préféreriez que vos expériences de navigation vous donnent un peu moins l’impression d’être pourchassé par un médium, voici quelques conseils pour vous permettre de réduire le nombre d’annonces ciblées que …


Lire la suite


Windows Sandbox arrive bientôt

Si vous vous intéressez un peu à ce que fait Microsoft, une nouvelle mise à jour réservée pour le moment aux Insiders et estampillée Windows 10 19H1 preview build 18305, intègre quelques nouveautés sympas dont une qui mérite, je pense un petit article.

Cette nouveauté, c’est l’arrivée de Windows Sandbox. Cela va vous permettre de faire tourner de manière isolée et non persistante, des applications qui ne sont pas de confiance. Ainsi en cas de plantage ou de problème plus important, ces applications ne pourront en aucun cas impacter votre système Windows 10.

C’est un peu comme faire tourner une application dans une machine virtuelle, mais là, c’est natif à Windows 10.

Windows Sandbox se présente visuellement comme un second bureau Windows fenêtré dans lequel vous pouvez faire exactement la même chose qu’avec un Windows 10 classique, sauf qu’une fois que la fenêtre est refermée, tout disparait de manière définitive. Cela vous permettra de faire des expérimentations sur des softs un peu chelou, ou de l’analyse de malware si vous le désirez.

Pour installer Windows Sandbox, assurez-vous d’abord d’avoir la mise à jour build 18305, puis allez dans le Panneau de Configuration, Programmes et Fonctionnalités, Activer ou désactiver des fonctionnalités Windows et cochez « Windows Sandbox »

Vous trouverez plus de détails sur Windows Sandbox ici.

À voir maintenant comment les auteurs de malware vont faire pour échapper à cette nouvelle Sandbox 😉

Source


Sécurité et vitesse pour votre connexion internet

Restez à l’abris des regards indiscrets

En règle générale, utiliser un VPN pour se connecter à internet a tendance à ralentir vos débits de connexions, c’est le cas pour afficher une simple page HTML ou accéder à d’autres catalogues de VOD comme ceux de NETFLIX. Le téléchargement de fichiers ou du flux vidéo en devient parfois saccadé.

Notre VPN vous propose Une bande passante illimitée et une sécurité renforcée avec un cryptage AES 256 et un système anti-empreintes digitales

Restez éfficace et anonyme



De l’écriture prédictive sous Windows avec LightKey

Accro au smartphone, vous appréciez surement l’écriture prédictive qui vous permet de cliquer sur des mots proposés par votre téléphone Android ou votre iPhone pour envoyer vos tweets de rageux à la vitesse de l’éclair.

Et bien bonne nouvelle, je vous propose de faire pareil sur votre PC Windows grâce à LightKey.

LightKey est disponible en version gratuite, fonctionne dans plusieurs langues dont le français, vous évitera quelques fautes d’orthographe grossières, vous permettra de gagner beaucoup de temps et bien sûr de moins user votre clavier ! lol

À découvrir ici.


Le côté obscur de la ForSSHe



contenu proposé par ESET sécurité

Les chercheurs d’ESET ont découvert un ensemble de familles de logiciels malveillants Linux non documentés basés sur OpenSSH. Dans ce White paper, « The Dark Side of the ForSSHe », ils publient une analyse de 21 familles de logiciels malveillants pour améliorer la prévention, la détection et l’élimination de ces menaces.

SSH, abréviation de Secure SHell, est un protocole réseau permettant de connecter des ordinateurs et des périphériques à distance via une liaison réseau chiffrée. Il est généralement utilisé pour gérer les serveurs Linux à l’aide d’une console en mode texte. SSH est le moyen le plus courant pour les administrateurs système de gérer des serveurs Linux virtuels, en nuage ou dédiés loués.

L’implémentation de facto, incluse dans presque toutes les…


Lire la suite